French flagEnglish flag

Tag Archives: Mahi Binebine

Traits d’Union – Paris et l’art contemporain arabe The Venue, Beyrouth Du 04 mai au 28 mai 2012

Souk de beyrouth

« Printemps arabe » oblige, la scène artistique contemporaine de cette région du monde s’est récemment retrouvée sous le feu des projecteurs, suite logique également d’un regard qui désormais s’étend à l’ensemble de la planète. Dans ce vaste chantier de reconstruction d’un paradigme esthétique globalisé, l’exposition Traits d’Union, organisée par la revue Art Absolument et visible dés 2011 à la Villa Emerige à Paris, ne se propose pas comme un enregistrement des évolutions heureuses, bien qu’à l’avenir encore incertain, des régimes en place et leur effet sur l’art. Le travail des artistes présentés n’est pas totalement détaché des événements de leur pays d’origine, cependant leur adhésion à l’époque et à ses soubresauts n’est pas forcément le ressort principal de leurs œuvres : il s’agirait plutôt d’un pas de côté. Les peintures « biologiques » de Yamou, l’un des 13 artistes réunis par l’exposition, sont ainsi le fruit d’un processus de décantation matiériste qui prend ses racines dans le grand sud marocain, à l’orée de l’Afrique Noire, pour n’en laisser subsister qu’une planéité radicale, animée de vitalisme. À l’opposé, Ayman Baalbaki protège des regards son modèle, peint à l’aide d’empâtements, le dérobant sous la coupe du keffieh des guerriers. La contreplongée le rehaussant signale une fierté, finalement versatile, à l’instar de celle du paysan qui se protège du soleil. L’autre écueil auquel l’exposition entend surseoir tient dans la mise en dialogue entre Orient et Occident, par une double visibilité des œuvres des deux côtés de la Méditerranée : la création de ces artistes se nourrit d’allers-retours entre leur pays d’origine et Paris, où ils travaillent, où ils vivent, où ils ont des attaches d’importance. Les volutes de Najia Mehadji trouvent leur origine dans son travail sur le souffle et le geste, entamé dans les années 1970 autour du Living Theater à Paris, là où les Syriens Laila Muraywid et Khaled Takreti ont également installé leur atelier. Bien qu’une place de choix soit laissée au médium pictural, sculpture, vidéo et photographie sont représentées dans leur diversité lors de l’exposition de Beyrouth.

Tom Laurent

Mahi BineBine : Le paradoxe de la conscience

Par Joachim Pissarro,
Conservateur au département Peinture et sculpture au Musée d’art moderne de New York (MOMA) // Article publié dans la revue Art Absolument N°24 (mars 2008)

Mahi-Binebine-8

Entre New York, Paris et Marrakech. Entre Orient et Occident. Entre littérature et peinture. Analyse de l’oeuvre singulière d’un artiste marocain “nomade” par l’un de ses plus fins connaisseurs.

Mahi BineBine naît en 1959. Une ère de l’art moderne – celle de la première génération de l’abstraction américaine – paraît s’achever, tandis qu’une autre, plus complexe, polymorphe, difficile à saisir ou à définir, menace de prendre la relève.

1959 : trois ans après le moment fatidique où Jackson Pollock, ivre, fracasse sa Cadillac contre un chêne et s’y donne la mort.

1959 : un an après le premier oneman- show de Jasper Johns à la galerie Castelli – exposition qui propulse ce tout jeune artiste au-devant de la scène artistique internationale.

1959 : un an avant l’entrée en scène des nouveaux réalistes en France – moment qui coïncide à peu près avec le départ fulgurant de l’art Pop, aux États-Unis et au Royaume-Uni – mouvement qui change à tout jamais les donnes du monde de l’art : la quotidienneté, dans sa banalité achevée – Andy Warhol redoublant d’ironie, tout en parachevant les prémisses conceptuelles établies par Marcel Duchamp – devient une préoccupation primordiale du monde de l’art. La naissance de Mahi BineBine s’inscrit bel et bien en un moment charnière de l’histoire de l’art moderne et contemporain – moment porteur de redéfinition, ou mieux, de “dé-définition”, pour employer l’expression de Harold Rosenberg. BineBine, de son enfance à sa pleine carrière artistique, croît, et oeuvre, non seulement dans cette ère critique de l’histoire où une ère en abolit une autre, mais il oeuvre aussi entre trois zones géographiques distinctes – et trois continents en pleine transformation. Il vit entre le Maroc, la France et les États-Unis, dans ces entremonde parcourus de tensions, de chocs, d’oppositions, dont les scènes artistiques, complexes, porteuses de contradictions diverses, apparaissent comme les symptômes les plus flagrants. BineBine grandit dans le Maroc de Hassan II qui négocie, et impose, parfois avec extrême dureté, la position du Maroc dans l’ère violente du post-colonialisme. BineBine fait ensuite son apprentissage artistique dans la France d’après 1968. Là encore, il voit s’entrechoquer deux types de traditions qui se rejettent l’une l’autre : une tradition pratiquement défunte, d’un conservatisme séculaire et académique, contre une autre tradition qui perce à peine, celle de l’idéologie libertaire de Mai 68 qui assène ses slogans du type : “Il est interdit d’interdire.” BineBine atteint enfin sa pleine maturité artistique dans l’Amérique reaganienne, passant du libertarisme anarchisant de la France artistique post-1968, au néolibéralisme économique et au conservatisme moralisateur de l’Amérique des années 80. Enfin, BineBine décide en 2002 de rentrer au Maroc où il vit et travaille à présent.

L’émergence de l’art contemporain arabe

La révolution esthétique du XXIe siècle est l’élargissement du regard à la planète. L’Internet ; la circulation des hommes et des œuvres ; la démocratisation des transports ; le dynamisme spectaculaire des économies dites émergentes ; la lucidité des sociétés civiles pourvoyeuses de belles valeurs ; l’engagement des hommes et des femmes de progrès ; le rôle crucial des diaspora des villes-monde occidentales ; l’aspiration à la justice, à la liberté, au partage des savoirs et des cultures, qui constituent sans doute le noyau dur de l’utopie contemporaine, en sont les principales causes.

Powered by WordPress | Designed by: seo service | Thanks to seo company, web designers and internet marketing company