French flagEnglish flag

A propos Mahi Binebine

1959 (Marrakech)
Vit et travaille à Marrakech

mb_idNé en 1959 à Marrakech, à un moment charnière de l’histoire de l’art moderne et contemporain, Mahi Binebine  grandit dans le Maroc de Hassan II avant de s’installer à Paris en 1980. Il y poursuit des études de mathématiques qu’il enseigne pendant huit ans, puis se consacre à l’écriture et à la peinture. Plusieurs de ses romans sont traduits en une dizaine de langues dont Le Sommeil de l’esclave (Stock 1992, prix Méditerranée), Cannibales (Fayard, 1999), et Pollens (Fayard, 2001, prix de l’Amitié franco-arabe). Son dernier roman, Les Etoiles de Sidi Moumen, a été publié simultanément dans plusieurs pays et fait l’objet actuellement d’une adaptation cinématographique (Nabil Ayouch). Il a vécu aux États-Unis de 1994 à 1999. Son œuvre littéraire et picturale évoque des entre-mondes parcourus de tensions, de chocs, d’oppositions, dont les scènes « narratives » complexes, mettent le plus souvent en scène des corps et des silhouettes humaines pris dans un faisceau. Une série de ses peintures font partie de la collection permanente du musée Guggenheim de New York. Une expérience singulière le lie également au peintre espagnol Miguel Galanda : « Peintures à quatre mains » a duré trois ans. Depuis 2002, il vit de nouveau à Marrakech où il mène son travail sur ses deux médiums de prédilection.

Site de l’artiste

mahi

Retrouver Mahi Binebine sur Art Absolument

Powered by WordPress | Designed by: seo service | Thanks to seo company, web designers and internet marketing company